Amis de Saint Jacques de Compostelle Valonia + Bruselas + Belgica

Poster un message

En réponse à :

Dominique & Raymond sur la Via de la Plata

vendredi 23 mars 2018 par Francis Hiffe

Samedi 24 mars 2018 Premier message de Dominique à Séville

Hier soir nous avons atterri à Séville .

Pour rejoindre le centre ville nous avons choisi le bus. Un monsieur remontait la file pour nous vendre les tickets de bus. Me voyant avec le sac à dos, il demande : "Donde vas con la mochilla ? À pieds à Santiago - Mais vous êtes fous ! Il y a mille kilomètres". On bavarde et on rit beaucoup car ce vendeur de tickets a lui-même fait 9 chemins de Compostelle dont 3 fois La Plata, et il nous montre un à un ses tatouages, je vous en livre un. En avril il fera le Camino Portuguese depuis Lisbonne. Nous nous souhaitons mutuellement Buon Camino. Merci Saint Jacques pour cette première belle rencontre.
Aujourd’hui visite de Séville sous la pluie. Hasta Pronto

Dimanche 25 mars 2018 - Dimanche des Rameaux à Séville

Bonjour
Quelle fête à Séville dimanche pour la fête des Rameaux, des chars magnifiquement fleuris ont défilé dans les rues de la ville entre le quartier de Triana et la Cathédrale.
Des milliers de personnes se déplacent pour assister à la procession. Les femmes sont joliment habillées et maquillées . Les messieurs portent costume et cravate, même les très jeunes. Chacun a eu à cœur de se préparer pour participer à cette grande fête jusqu’à Pâques. Tous les soirs de la Semana Santa, les défilés vont se succéder.
Le soleil brille sur Séville en ce beau dimanche après-midi .
À demain pour le premier jour de marche.

Lundi 26 mars - De Sevilla à Castilblanco

Ola, Buenos dias ! Primera dia caminando
Le soleil nous accompagne ce matin, et le fera tout au long de la journée.
La journée démarre à l’Albergue à Séville, à 7hr nous sommes prêts à partir. À cause du changement d’heure, il ne fait pas jour avant 8hr. […]
Nous avons très vite l’occasion de mettre en pratique ce conseil souvent répété : si depuis 10 ou 15 minutes tu n’as pas vu de flèche jaune, retourne à la dernière que tu as vue, et vérifie si tu n’as pas loupé une flèche. […]
Le chemin se déroule sous un franc soleil qui pourrait être de juin. Malgré cette chaleur toute récente, nous sommes bientôt face à une des difficultés connues de la Via de la Plata : les Rios qu’il faut traverser à gué, mais qu’on n’arrive pas à traverser. […] Malgré les embûches nous arrivons vers 13hr à Guillena et trouvons rapidement une Albergue qui nous fait un Menu de Peregrinos absolument délicieux et copieux, nous voilà prêts pour la deuxième étape du jour car nous avons décidé de faire deux étapes aujourd’hui. L’accueil à l’albergue y est chaleureux, et nous passerons je pense, une bonne nuit réparatrice.
Hasta Pronto !

28 mars - Arrivés à Monesterio

Les belles journées ensoleillées se succèdent depuis lundi, le lever de soleil de ce matin avait quelque chose de magique, il donne une jolie photo, et aussi celle du pèlerin qui traverse le premier gué de la journée.
Les cigognes nous accompagnent chaque jour.
Elles ont élu domicile sur les lignes à haute tension et sur les clochers des églises.
Hier après-midi nous avons beaucoup parlé avec deux pèlerins français. La plupart des pèlerins rencontrés sont allemands ou espagnols, tous ceux que nous rencontrons sont accueillants et heureux d’être sur ce chemin.
Hasta Pronto

Semana Santa à Monesterio et Zafra

Quelle belle surprise ce soir en sortant du restaurant où nous avons mangé le menu de Peregrinos, vers 22 heures de voir se former un cortège de la célébration de la Semana Santa, deux chars de 400 kilos environ portés chacun par 20 femmes, représentant la Passion du Christ, entre les deux chars pas moins de 60 musiciens. Ce très beau cortège fleuri a circulé pendant une heure et demi dans les rues de la ville et là, comme à Séville, la population a suivi et encouragé les porteuses et les musiciens. Beaucoup d’enfants participaient en tant que musiciens, la soirée, pour les pèlerins que nous sommes, était formidable.

Ce soir, à Zafra, nous avons la chance d’assister à la procession du Jeudi Saint depuis le balcon de notre Hôtel Don Quijote (mentionné dans le guide Gerard du Camino). La ferveur réunit de nouveau petits et grands ; le char de Jésus portant sa croix précède le char de La Vierge Marie magnifiquement illuminé et fleuri. La musique de l’orchestre résonne dans les ruelles étroites.
Ces soirées resteront dans nos cœurs.
Hasta Pronto

De Monesterio à Zafra - le 30 mars

Le Camino de La Plata nous offre chaque jour des paysages variés . Pas de difficultés de relief jusqu’ici, mais quelques passages à gué qui nous font retirer les chaussures pour la traversée. Expérience amusante.
Un accueil toujours aussi formidable par les Espagnols.
Hasta Pronto

De Villafranca de los Barros à Merida - le 31 mars

Felices Pascuas
Nous sommes arrivés hier à Merida, et avons traversé le Guadiana sur le Puente Romano, le pont romain long de 800 mètres, il compte 60 arches.
Aujourd’hui dimanche de Pâques nous restons à Merida pour assister à la messe et visiter la ville.
Bonne fête de Pâques
Dominique et Raymond

A Merida - 01 et 02 avril


Ola,
La visite de Merida valait bien que nous y passions la journée. Après la photo du pont romain qui enjambe le Rio Guadiana, ci-dessous vous trouverez une photo prise à "Casa Mitreo y Columbarios", un site de fouilles archéologiques. En le découvrant, c’est deux mille ans d’histoire qui se dévoilent sous nos yeux, c’est très impressionnant. Il y avait aussi La Basilica de Santa Eulalia et la crypte.
L’après-midi le Teatro Romana, le temple Diana en pleine ville, le lieu appelé Alcazaba.
Voici la photo du Templo Diana et du Teatro Romano. Le monument représentant la louve Romaine se trouve à l’entrée de la ville par le Puente Romano. Ce matin en quittant Merida nous avons longé l’aqueduc , dont les sommets sont pris d’assaut par les cigognes. Ce soir nous sommes arrivés à Alcuescar après un parcours sous un chaud soleil jusque vers 16:30 , moment où la pluie a fait son apparition.
Nous logeons à l’Albergue Casa de la Misericordia.
Hasta Pronto

De Merida à Carceres - 03 et 04 avril

(ndlr : merci à Dominique et Raymond pour ce reportage ; j’essaye de suivre)

Ola
La journée s’est passée dans la campagne aujourd’hui, de beaux chemins et de nombreux animaux, des vaches magnifiques et une quantité incroyable de cigognes. Le plus dur est d’arriver à ce qu’elles ne s’envolent pas en nous voyant arriver. La cigogne des champs est très prudente, et s’envole à notre approche. La cigogne des villes est plus confiante, et se laisse photographier sans souci. En Estrémadure, il existe une variété de cigognes noires, elles sont plus petites et moins nombreuses. Nous en avons vu quelques-unes tournoyer assez haut dans le ciel en compagnie des cigognes blanches, mais nous n’en avons vu aucune posée dans une prairie ou près d’un nid . Demain nous passerons la matinée à visiter le centre historique de Caceres.
Hasta Pronto. Dominique & Raymond

Ola,
Ce matin (04/04) nous avons visité Le Centro Historico de Caceres. Non loin de la Plaza Mayor, la visite de la Cathédrale Santa Maria, gratuite pour les pèlerins avec crédenciale, on y voit un remarquable retable en bois de cèdre non polychromé. Plusieurs Palais et monuments. Dans la partie haute, l’église San Mateo, le Palais des cigognes, le Palais des girouettes (las Veletas) qui abrite le Museo de Caceres.
Sans oublier la gastronomie très riche et réputée de la région. À peine 11 kilomètres de marche aujourd’hui jusqu’à Casar de Caceres, dont la moitié sous une pluie battante . Espérons que demain le soleil brillera. Ce soir à l’Albergue nous retrouvons plusieurs pèlerins déjà rencontrés, nous mangerons ensemble le menu des Peregrinos qui s’annonce délicieux.
Hasta Pronto. Dominique

Casar - Canaveral - Carcaboso les 05 et 06 avril

Ola, Jolie journée sous un franc soleil aujourd’hui .
En quittant Casar nous passons devant l’Ermita de Santiago. Le soleil se lève, quelques chevaux passent devant nous, en liberté car nous sommes dans des pâturages dont nous ouvrons et fermons les portes régulièrement. Les jolies vaches et les moutons nous regardent passer avec douceur et bienveillance .
Vous avez trouvé la flèche jaune sur le Gros rocher ? Petite émotion  : Le Rio Tajo que nous traversons. Il y a deux ans nous l’avions déjà traversé à Lisbonne.
Arrivés à Canaveral , nous profitons du confort d’une belle Albergue.
Hasta manana . Dominique

Ola, Encore une splendide journée de marche bien ensoleillée.
Parmi les photos d’aujourd’hui, quelques petits clins d’œil, comme ces chaussures au milieu du chemin. Nous avons ouvert et fermé au moins une douzaine de portes, ce qui nous a permis de circuler au milieu des moutons et des vaches et de leurs petits.
L’arrivée sur la ville de Galisteo est très belle. C’est une petite ville fortifiée dont les remparts datent de l’époque almohade..
L’ambiance autour de la table ce soir à Carcaboso était très européenne, nous avons échangé en français, allemand, anglais, néerlandais et espagnol.
Hasta Pronto Dominique

De Carcaboso à Aldeanueva 7 avril 2018

Ola,
Cette longue étape de 40 km nous a fait passer sous l’Arco de Caparra, haut lieu de la Via de la Plata. Au long de cette journée nous avons traversé environ 25 "arroyos", souvent grâce aux habituels plots de granit disposés pour permettre aux pèlerins de garder les pieds secs.
Nous avions prévenu l’Albergue de notre arrivée tardive et avons été comme d’habitude très bien reçus.
Hasta Pronto Dominique

Aldeanueva à Fuenterroble Dim. 8 avril

Ola
Un beau début de journée, nous traversons le village de Banos de Montemayor dont les artisans exposent leurs produits. Peu après nous attaquons la montée qui nous mène à Pietro de Béjar, en 1,4 km nous passons de 705 à 945 m, ce qui demande un peu de motivation. Nous empruntons un pont romain, passons souvent à côté de miliarios, ces colonnes romaines qui indiquent une distance de 1000 pas, env. 1480 m.
Événement de la journée, nous quittons l’Extremadure et entrons en Castilla y Leon.
Nous continuons à traverser des Arroyos. La pluie et le soleil se disputent le ciel ce soir à notre arrivée à l’Albergue. Dans le salon d’accueil, plusieurs pèlerins sont déjà arrivés et discutent autour d’un poêle à bois. Nous sommes à 1000 mètres d’altitude .
Ce soir l’hospitalero à préparé le repas pour 15 personnes.
Hasta Manana Dominique

De Fuenterroble à San Pedro de Rozados


Ola, la nieve !!!
.
Nous sommes carrément gelés ce matin, la neige tombe, le camino est très humide et presque impraticable par endroits. Deux pèlerins nous aident pour traverser une prairie-piscine.
Les vaches meuglent, elles aussi doivent avoir froid. Nous apercevons la Cruz de Santiago, l’endroit le plus élevé du Camino de la Plata.

Depuis l’installation des éoliennes (aujourd’hui perdues dans le brouillard et la neige) il n’est plus possible de s’en approcher.
La descente parmi les chênes se fait rapidement et la fin du trajet par une petite route tranquille qui nous mène à San Pedro.
Hasta Pronto Dominique

San Pedro-Salamanca 10 avril 2018 - Chemin d’humilité

Ola
Certains événements nous ramènent parfois à l’humilité et à notre fragilité, le temps qu’il a fait hier sur le chemin qui nous menait de San Pedro à Salamanca était de ceux-là. Partis sous une pluie glaciale et un vent violent, après quelques kilomètres il a bien fallu nous rendre compte que nous aurions besoin d’aide.
Un automobiliste espagnol a vu notre difficulté à avancer et s’est spontanément dérouté de son trajet pour nous emmener au village suivant, il nous a laissés dans un restaurant d’où nous avons pu appeler un taxi et arriver à Salamanca sains et saufs.

La solidarité entre pèlerins et non-pèlerins nous a émus profondément, une fois de plus Saint Jacques a mis sur notre chemin les personnes qui nous ont aidés. Merci.

La ville de Salamanca est splendide, comme vous pouvez le voir sur la photo de la Plaza Mayor. Demain nous ne marchons pas, nous visitons la ville.

Hasta manana Dominique

Visite de Salamanca 11 avril

Ola
La pluie a laissé la place au soleil, la température est cependant restée très basse.
Salamanca est une ville universitaire depuis le Moyen-Age et un nombre incroyable de groupes de jeunes (15 à 25 ans) y circulent joyeusement. Nous avons visité la nouvelle et l’ancienne Cathédrale, ainsi que le Museo où est prise la photo de Saint Jacques.
La ville est située à mi-distance de Séville et de Santiago.

Demain nous reprenons le Chemin. Hasta Pronto Dominique

De Salamanca à El Cubo de Vino - 12 avril

Ola,
En sortant de Salamanca, nous passons devant cette belle église ronde, et devant la Plaza de Toro. Cette étape n’offre pas de difficulté particulière , sinon que les pluies récentes nous incitent à suivre de larges portions de la route nationale car le Camino est souvent détrempé. Même ce berger avec son troupeau de moutons fréquentait la route nationale aujourd’hui .
Depuis quelques jours nous revoyons souvent les mêmes pèlerins et des liens se tissent, les tablées au restaurant du soir regroupent Français, Allemands, Belge et Espagnols. Le menu del dia propose souvent pour 8 ou 9€ un primero plato, secundo plato, postre ainsi que pain, boisson et café. Ce soir ambiance et menu étaient parfaits !
Hasta manana Dominique

De El Cubo à Zamora 13 avril 2018

Quelle belle ville, Zamora, que de trésors dans la Cathédrale ! Arrivés assez tôt nous avons l’occasion de visiter entre autres le Puente del piedra, la Cathédrale El Salvador, le Castillo, la muraille médiévale. Le musée de la Cathédrale possède une collection magnifique de tapisserie. Je joins quelques photos dont deux tapisseries de Bruxelles datant du XVI siècle, et un retable de Saint Jacques le Majeur.
La photo de la Cathédrale est prise depuis le Castillo.
Demain ce sera notre dernière étape Sud/Nord. Notre Chemin se dirigera ensuite vers l’Ouest.
Hasta Pronto Dominique

De Zamora à Granja de Moreruela 14 avril

Après la visite de la belle Zamora nous nous mettons en route sous un soleil très hésitant. Un panneau nous annonce la séparation des chemins, l’un longera le Portugal par Ourense, le Camino de Sanabria, et l’autre rejoindra le Camino Frances par Astorga.
Les cigognes nous accompagnent tout au long de cette étape.
Après la "comida" prise à Montamarta, nous arriverons après de longues lignes droites à Granja de Moreruela. Nous voyons des chantiers de la construction de la ligne du futur TGV.
Hasta manana Dominique

De Granja à Camarzana 15 avril

Ola,
Voici que le Chemin se sépare réellement, le panneau indique Astorga à droite et Ourense tout droit. Un Grand pont enjambe la rivière Esla, de l’autre côté les cyclistes restent sur la route et les marcheurs peuvent prendre un Chemin plus difficile d’accès.
À Tabara la très belle Eglise Santa Maria du 12ème siècle.
Plus tard nous traversons le pont qui enjambe la future ligne de TGV.
Hasta Pronto Dominique

De Camarzana à Mombuey - 16 avril

Ola
Très jolie étape, le soleil fait son grand retour, le Chemin est très varié, un barrage hydroélectrique a été construit sur le Rio Tera, nous sommes env. à 800 m d’altitude et la neige est présente sur les sommets avoisinants.
Parfois un panneau personnalisé donne l’espoir d’un réconfort prochain.
À l’arrivée à Mombuey, ce joli pèlerin sur le mur. Cette nuit à l’albergue restera dans nos mémoires comme la plus froide du séjour. Nous sommes cinq, dont trois pèlerins allemands déjà rencontrés au cours des jours précédents.
Certains guides parlent d’environ 30 personnes qui voyagent par jour. Je pense qu’en ce début de saison nous devons être une quinzaine et nous sommes heureux de nous retrouver le soir.
Bonne surprise ce soir une messe est célébrée à 19 h à l’église du village.
Hasta manana Dominique

De Mombuey à Puebla de Sanabria 17 avril

Ola,
Quelle belle journée ! Plaisir de découvrir une vue panoramique depuis le clocher de l’église San Salvador de Palazuelo. À Cernadilla, la stèle des amis du Camino de Santiago de Zamora nous délivre son beau message.
Puebla de Sanabria est bâtie sur un piton rocheux, après l’installation à l’albergue, nous allons visiter la vieille ville, en montant les 231 marches qui y mènent. La vue y est splendide. Hasta manana Dominique

De Puebla à Lubian 18 avril 2018

Nous quittons Puebla de Sanabria sous un grand soleil . L’Auberge où nous avons dormi était parfaitement équipée, notamment d’une machine à laver et d’un séchoir à linge. Pour le petit déjeuner, un distributeur de café Nous cheminons dans des paysages très différents, entre des marécages et des sommets enneigés, à plus de 1300 m, la montée est rude, les travaux du TGV nous barrent le Chemin sur quelques kilomètres. À notre arrivée à Lubian, un panneau nous indique tout ce que nous pourrons trouver au village. Nous sommes nombreux au restaurant pour la Cena.
Hasta Pronto Dominique

De Lubian à À Gudina 19 avril

Ola,
Une petite étape par les kilomètres mais une grande étape par le tracé qui nous a menés jusqu’à hauteur des éoliennes (1272 m). Quelques passages d’arroyos et nous arrivons en Galice. Un paysage minéral, parfois champêtre , nous prenons une collation entre pèlerins et nous voyons passer gentiment de jolies vaches dans les rues du village. Arrivés à À Gudina nous prenons nos quartiers dans un Hotel recommandé par le topoguide, nous avons en effet besoin de faire laver tout notre linge - env. tous les 2 ou 3 jours.
L’après midi nous avons regardé où le Chemin passait pour demain matin. Ce soir nous dégustons le Menu del dia, vous sentez le parfum du jamon et du chorizo ?
Buenas noches Dominique

De À Gudina à Laza 20 avril 2018

Ola. Ce matin deux possibilités s’offrent aux pèlerins : rejoindre Santiago par Vérin, il restera dans ce cas à parcourir 228 km soit par Laza il restera alors 196 km pour arriver à Santiago.
Le temps est parfait aujourd’hui un beau soleil, pas de vent. Pour les 35 km de cette étape nous marchons entre 800 et 1100 m d’altitude. Le passage par le village en ruines de Venda de Teresa, à plus de 1000 m - est très surprenant. Nous découvrons plus tard le paysage du lac d’un barrage qui nous donne l’impression d’être dans un pays nordique.
Pour la pause de midi nous arrivons à Campobecerros, au restaurant il y a de grandes tablées , je dirais au moins 25 personnes, des chauffeurs de camions et engins de chantier qui n’ont qu’une heure pour manger. Les travaux gigantesques que nous voyons sont impressionnants. La montagne est percée de tunnels, les vallons équipés de ponts, construire une ligne de TGV dans ce relief est un énorme défi.

Heureusement avant d’arriver à Laza, nous passons par un petit village qui nous rappelle que nous sommes bien sur le Chemin de Compostelle.
Dans les derniers km nous redescendons à 480 m d’altitude, et la belle surprise de cette fin d’étape sont des mimosas ! L’accueil à Laza est encore une fois très chaleureux.
Hasta manana Dominique

Quelques photos : de Séville (24 mars) à San Pedro (09 avril)



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 407775

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.22 + AHUNTSIC

Creative Commons License